AVISHAI Yonathan

Installé en France, le pianiste Yonathan Avishai est sans conteste une des voix les plus originale de sa génération. Que cela soit en concert, dans une pièce de théâtre ou un atelier, ce musicien singulier au parcours atypique, communique sa passion pour le son la musique et son histoire.

Yonathan Avishai nait et grandit en Israël. Il étudie le piano à dès son plus jeune âge et se passionne très vite pour le jazz. Dès ses 14 ans, il dirige ses propres formations avec lesquelles il se produit dans les clubs et les festivals du pays. Il accompagne régulièrement des artistes américains en tournée en Israël (Walter Blanding Jr., Marcus Printup, Allan Harris) et joue également dans l’ensemble du saxophoniste Arnie Lawrence.
Il fait partie de La rive gauche, un espace associatif ayant pour objectif la promotion de la création musicale à Tel Aviv. C’est dans cette environnement que Yonathan découvre l’aspect sociale et locale de la culture. Cet engagement l’amène, en 2001, en France, dans un centre socioculturel en Alsace dans le cadre d’un échange européen.

En 2002 il s’installe en Dordogne et s’engage dans la vie culturelle locale. Il suit une formation de musicothérapie à L’atelier de Musicothérapie de Bordeaux . Par la suite, il intervient dans différentes structures : établissements spécialisés, écoles primaires et écoles de musique. Il développe une vraie passion pour l’enseignement et la pédagogie.

La même année, il crée avec les musiciens israélo-new-yorkais Omer Avital, Avishai Cohen et Daniel Freedman, le quartet Third world love. Le groupe enregistre cinq albums et se produit dans le monde entier. En 2010, il sort un album en duo avec le percussionniste Bachir Mouhali (Soledad, Fresh Sound records). Avec le metteur en scène Sharon Mohar, Yonathan entame en 2008 un travail de recherche autour de la musique et du théâtre. Cette collaboration fera naitre, en 2010 la compagnie « L’air du jeu » et un spectacle tout public intitulé Il était une fois un gribouille.
En 2010, il forme avec le batteur Bertrand Noël un duo et enregistre le CD The lost boys, paru chez Cristal Records. En 2012, il s’installe dans l’Yonne et rejoint le quintet du contrebassiste Omer Avital avec qui il enregistre 2 albums (New song et « Abutbul music).

Il crée son propre projet Modern Times avec à ces cotés Yoni Zelnik(contrebasse) et Donald Kontomanou (batterie). En 2015 parait leur premier album Trio suivi en 2016 de The Parade, en quintet. Les 2 albums ont bénéficié d’un accueil extrêmement chaleureux dans les médias : Jazz Magazine (Choc), Jazz News (Indispensable), Mezzo (Le top jazz) et Télérama. Yonathan a été également élu Révélation française de l’année dans Jazz Magazine.

Yonathan fait partie aujourd’hui du quartet du trompettiste Avishai Cohen avec qui il a enregistré 2 albums pour le label ECM (Into the silence  et Cross may palm with silver).

Son prochain album en trio va paraitre en début 2019 sur le label ECMégalement.

Inspiré autant par John Lewis que de Art Ensemble of Chicago, entre tradition et modernité, Yonathan cherche à donner à la musique plus de relief et de profondeur. De charger les notes et de rendre le son « théâtral ». Il crée ainsi un univers poétique, riche en émotions et en couleurs. Ses compositions, sobres et subtiles sont marquées par une grande finesse.