STROMBONI Jules

«Je fais partie de ceux qui n’ont pas arrêté de dessiner en grandissant. Après avoir exposé mes nus et fait des portraits dans la rue, j’ai suivi deux ans de formation à l’école des Gobelins en animation. J’ai commencé à m’investir dans ce secteur pour des projets de série ou de clips avec Joann Sfar, Babette Cole ou Winschluss, et deux longs métrages : Persépolis de Marjane Satrapi et Avril et le monde truqué de Tardi et Legrand. Parallèlement, je publiais des bandes dessinées: avec mon acolyte Olivier Cotte : Le futuriste (2008, Casterman), L’ultime défi de Sherlock Holmes (2011, Casterman/Rivages noir), L’épouvantail (2012, Casterman/Rivages noir), une participation à la série Les Autres gens avec Thomas Cadène, Isadora Duncan avec Josepha Mougenot (2013, naïve), Un Fanzine Carré(collectif Hécatombe). En 2017, je publie mon premier roman graphique Mazzeru (Casterman) qui me fait reconnaître comme auteur et je démarre une tournée de concerts dessinés avec le groupe Tangomotàn. Je travaille en ce moment sur un imposant projet de bande dessinée: Shakespeare World (parution septembre 2019). Mon travail se caractérise globalement par la variété de styles et de techniques selon le propos ou le thème abordé, dans un souci de cohérence et d’immersion.»