GARCIA-FONS Renaud

Renaud GARCIA-FONS

Un itineraire singulier entre classique, jazz et musiques du monde.

Renaud Garcia Fons est de ces musiciens qui font corps avec leur instrument. Son amour de la musique s’affirme dès l’âge de cinq ans au travers du piano et de la guitare classique. Puis survient le coup de foudre avec la contrebasse. Renaud tombe dans « les bras de la belle » et se jette à corps perdu dans la pratique de l’instrument.

Parallèlement à un cursus d’étude classique au conservatoire (classe d’écriture, d’instrument et d’orchestre), il étudie avec François Rabbath avec lequel il acquiert une connaissance approfondie de l’instrument, lui donnant une vision étendue des possibilités de la contrebasse. Il obtient différents prix aux Conservatoires de Paris et d’Aubervilliers et est titulaire du diplôme d’état de professeur de contrebasse. Depuis l’âge de 21 ans, Renaud Garcia-Fons étudie seul, développant un langage et une technique singulière nourris de l’apport de différentes musiques d’orient et d’occident.

Renaud Garcia-Fons a très tôt l’idée d’ajouter une cinquième corde à son « arc » – qui n’en compte classiquement que quatre. Il envisage déjà la contrebasse en tant que soliste, entre composition et improvisation et forge ainsi sa propre technique et développe un langage qui n’appartient qu’à lui. Son style unique est immédiatement reconnaissable.

Sa quête musicale le conduit à expérimenter de nouvelles sonorités, d’abord dans le jazz en intégrant l’ensemble du trompettiste Roger Guérin, puis l’Orchestre de Contrebasses, l’Orchestre National de Jazz dirigé par Claude Barthélémy. Il sera aussi complice de Nguyen Le, Sylvain Luc, Paquito D’Rivera, Michel Portal, Didier Lockwood, …

Proche de la tradition du flamenco qu’il étudie et transpose à la contrebasse, il collabore avec David Dorantes, Esperanza Fernandez, Gerardo Nunez, Carmen Linares, … mais aussi avec Angélique Ionatos (Grèce), Dhafer Youssef (Tunisie), Huong Tanh, (Vietnam) Kudsi Erguner (Turquie), Soriba Kouyaté (Mali), le trio Chemirani (Iran) … dans la sphère des musiques du monde.

Renaud Garcia-Fons multiplie les récompenses :

en 2009, un Award de la Performance Solo lui est décerné par l’International Society of Bassists.

en 2010, il obtient le prix Echo Deutscher MuzikPreis Jazz du meilleur instrumentiste international (basse / guitare), pour son album « Linea Del Sur » et en 2012 pour l’album “Méditerranées”.
La même année, il est le premier contrebassiste à obtenir le Giraldillo de Oro de l’interprétation musicale de la vénérable Biennale Flamenco de Seville.

Soliste virtuose, c’est également un compositeur dont le talent est unanimement reconnu à travers notamment

des pièces pour Quatuor à cordes commandées par France Musique, pour « Alla Breve »,

Mundus Imaginalis créé pour le Scottish Chamber Orchestra et l’ensemble de Basse Normandie,

Le générique de l’émisssion « Les racines du ciel » sur France-Culture

Une nouvelle partition pour le film muet d’animation de Lotte Reiniger, les aventures du Prince Achmed. commandée en 2011 par le Kurt Weill Festival en Allemagne

La Musique du Ballet de Sergio Simon “Quelque Chose de Carmen” crée et jouée live à l’Opera de Limoges avec les musiciens de Linea del Sur.

Sur la scène internationale, il joue dans les plus grands Festivals de Jazz et de world music dans le monde entier (Montréal, Melbourne,Vancouver, Rotterdam, Helsinki, Sao Paolo…). Son dernier spectacle La Linea del Sur, enregistré lors du festival Jazz sous les Pommiers, est régulièrement diffusé sur la chaine Mezzo.

En Septembre 2011 il enregistre dans un Prieuré du XIIeme siècle situé à Marcevol dans le sud de la France “Solo” dans lequel avec sa seule contrebasse il voyage à travers tous les styles musicaux qui l’inspirent. Renaud Garcia-Fons est un des artistes phare du label allemand Enja Records pour lequel il a publié 10 albums repris en 2013 dans la compilation “Beyond the Double Bass” , CD accompagné d’un DVD documentaire de Nicolas Dattilesi. En 2014 Renaud reçoit le prix de la Meilleure Musique Originale au Festival du Film de Luchon pour la réalisation de la musique du téléfilm “Le Premier été”. “Silk Moon” enregistré en duo avec le joueur de Kemence Derya Turkan sort  sur e-motive records  en Novembre 2014. Et en  2015 c’est un autre album en duo  qui voit le jour  “Paseo a dos” enregistré avec  le pianiste gitan-andalou DORANTES

David VENITUCCI

Accordéoniste et compositeur né en 1968 à Grenoble. Il termine ses études musicales au Conservatoire de Grenoble et obtient un premier prix en 1990, ensuite il se consacre à l’étude du jazz et des musiques improvisées.    A Paris depuis 1994 il multiplie les expériences artistiques, au théâtre avec Alfredo Arias, au cirque avec Annie Fratellini et accompagne Romain Didier, Francis Lemarque, Alain Leprest, James Germain…..

Il joue ou a joué dans différentes formations de jazz : « Time Zone » de Christophe Wallemme, « Diagonale » de Jean Christophe Cholet, « A trois temps » de Denis Leloup, « This Time » de David Linx et Diederick Wissels, « Dans le décor » de Hubert Dupont, « Absolute Orchestra » de Toufic Farrouck, le quartet de Daniel Goyone, en duo et en quintet avec la harpiste Isabelle Olivier. On a pu l’entendre au coté de Nelson Veras, Stephane Guillaume, Stephane huchard, Minino Garay, Stephane Galland, Sylvain Beuf, Peter Erskine, John Greaves, Norma Winstone, Louis Moutin, Chris Hayward, Geoffroy De Masure….. Il est co‐fondateur du trio Hradcany avec Serge Adam et Philippe Botta. Il enregistre son premier disque en solo “Cascade” qui sortira sur le label « Chant du Monde » pour lequel il reçoit le grand prix Gus Viseur.
Il revisite avec la chanteuse et comédienne Annick Cisaruk les répertoires de Barbara puis de Léo Ferré.
Il intègre le quartet du contrebassiste Renaud Garcia Fons « La linéa del sur ». Tournée en France et à L’étranger (Allemagne, Etats Unis, Argentine, Brésil, Finlande…).

En 2014, iIl créé son nouveau projet en trio avec le tromboniste Denis Leloup et le batteur Christophe Marguet, et enregistre “Travelling” pour Enja.

Stéphan CARACCI 

Stéphan est né à Marseille. Il joue du vibraphone et des percussions. Il joue notamment dans les groupes Big Four, Rétroviseur et Dawn. Il est aussi compagnon de route de Raphaël Imbert, Olivier Goulet et Sophie Alour. Parfois, il est invité à enregistrer, pour Hervé Sellin ou le big band Ping Machine par exemple. Après avoir été diplômé du département jazz du Conservatoire National Supérieur de Paris, il passe de l’autre côté et enseigne maintenant à Montreuil et Vincennes. Il porte des baskets sans marque et a eu son premier frisson devant une peinture de Delatour.