PETIBON Patricia

Soprano colorature, élève de Rachel Yakar au CNSM de Paris et découverte par William Christie, Patricia Petibon maîtrise aujourd’hui un répertoire qui s’étend du baroque français à la musique moderne, qu’elle aborde avec Francis Poulenc et Alban Berg. Depuis ses débuts à l’Opéra de Paris en 1996 dans HIPPOLYTE ET ARICIEde Rameau, elle est apparue dans des opéras très divers, de Mozart à Offenbach, en passant par Donizetti et Verdi, qu’elle interprète sur toutes les grandes scènes de la planète.

Elle a interprété les grands rôles du répertoire baroque comme Ginevra/ ARIODANTEà Genève et au festival d’Aix-en-Provence ou bien Euridice dans Orfeo et Euridice au Théâtre des Champs Elysées à Paris. En outre, les temps forts des dernières années comprennent Giunia dans LUCIO SILLA à Vienne sous la direction de Nikolaus Harnoncourt, avec qui elle a travaillé régulièrement, puis le rôle-titre de LULU de Berg à Genève, à Barcelone et à Salzbourg ainsi que Blanche/LES DIALOGUES DES CARMÉLITES au Théâtre des Champs-Elysées, ALCINA de Händel au Festival d’Aix-en-Provence et MANON au Grand Théâtre de Genève. En 2017 elle remporte un grand succès en Mélisande dans une nouvelle production de PELLÉAS ET MÉLISANDE au Théâtre des Champs-Elysées.

Patricia Petibon coopère avec les orchestres les plus renommés sous des chefs comme Alain Altinoglu, Giovanni Antonini, Marco Armiliato, Bertrand de Billy, Ivor Bolton, Frédéric Chaslin, Gustavo Gimeno, Daniele Gatti, Daniel Harding, Kristjan Järvi, Paavo Järvi, Louis Langré, Andrea Marcon, Josep Pons, François-Xavier Roth, Christophe Rousset et Jérémie Rhorer.

Le printemps 2021 marque son remarquable début dans « La Voix Humaine » de Francis Poulenc et dans « Point d’Orgue » de Thierry Escaich au Théâtre des Champs Elysées. Outre de nombreux récitals et la Missa Solemnis de Beethoven au festival d’Orange, Patricia Petibon se produira avec son nouveau programme “La Traversée” avec La Cetra et Andrea Marcon à la Philharmonie de Paris, au festival de l’Epau, au Musikfestspiele de Dresde et à Lisbonne. Avec l’ensemble baroque français Amarillis, elle présente le programme “Flammes de Magiciennes” et se produit à Froville, Bordeaux, Gand et Massy.

Pour son grand retour au disque après 5 années d’absence, Patricia Petibon dévoile son nouvel album « L’amour, la mort, la mer » accompagnée de la pianiste Susan Manoff, sa complice de longue date. Avec ce programme on pouvait l’entendre à Montpellier, Lyon, Toulouse, Strasbourg, à la Salle Boulez à Berlin ainsi qu’au Musikverein de Vienne. Avec “La Traversée” Patricia Petibon présente un nouvel album d’airs célèbres et virtuoses issus du riche répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles et nous entraîne dans un véritable voyage initiatique. Le disque sort en mars 2022 chez Sony.