Orchestre symphonique de l’Opéra de Toulon

L’Orchestre symphonique de l’Opéra de Toulon est une formation dynamique et remarquée dans le paysage musical français. Des chefs prestigieux ont dirigé cette phalange : Jurjen Hempel (directeur musical de 2018 à 2021), Giuliano Carella (directeur musical de 2003 à

2016), Steuart Bedford, Serge Baudo, Laurent Petitgirard, Claude Schnitzler, Antonello Allemandi, Friedrich Pleyer, Wolfgang Doerner, Thomas Rosner, Emmanuel Joël-Hornak, Jean-Christophe Spinosi, Dmitri Liss, Laurence Equilbey, David-Charles Abell, Rani Calderon, Alexander Briger, Rinaldo Alessandrini, Maxim Emelyanychev, Larry Blank… Elle a accompagné de très grands interprètes comme Shlomo Mintz, Vladimir Spivakov,

Brigitte Engerer, Laurent Korcia, Nicholas Angelich, Gary Hoffman, Nemanja Radulovic, Anne Queffélec, Abdel Rahman El Bacha, Alexandra Soumm, Mickaël Rudy, Cédric Tiberghien, Jean-Efflam Bavouzet, Alina Pogostkina, Bertrand Chamayou, Andrei Korobeinikov, Alexandre Tharaud, Renaud et Gautier Capuçon, Valeriy Sokolov, Yossif Ivanov, Martha Argerich, Mischa Maisky…

L’Orchestre symphonique de l’Opéra de Toulon participe à de nombreux concerts décentralisés dans le cadre d’une politique de diffusion musicale pour tous, au service d’une dynamique territoriale. À ce titre, il se produit aussi bien dans l’agglomération toulonnaise et le département du Var, qu’en région et à l’étranger.

L’Orchestre symphonique de l’Opéra de Toulon a développé une politique d’actions pédagogiques et sociales avec des partenaires locaux…

Il a désormais à son actif plusieurs enregistrements discographiques : Le Chalet, Mam’zelle Nitouche, Scaramouche, Soir de Bataille (commémoration du centenaire de l’Armistice 1918) et DVD : Follies et Wonderful Town qui a remporté le Grand Prix de l’Académie Charles Cros 2019. L’Orchestre symphonique de l’Opéra de Toulon est membre de l’Association

Française des Orchestres (AFO).

Depuis septembre, deux chefs principaux sont à sa tête : la cheffe polonaise Marzena Diakun pour l’activité symphonique et l’italien Valerio Galli pour le lyrique.