Dans un bel hôtel particulier du XIXe siècle, le musée abrite les très riches collections d’une famille de négociants issue de la bourgeoisie marseillaise, portée à son apogée après 1848.