Édito.

Durant la période de confinement que nous avons vécue, les témoignages reçus nous ont offert des leçons magnifiques : la musique n’est définitivement ni une usine à profits ni un supermarché. Elle a été le véhicule le plus utilisé par chacune et chacun pour transmettre des mots forts de soutien. Cette musique, on l’a vu sortir des balcons, s’échanger dans la générosité. Elle a permis à des ensembles séparés de dire leur attachement, à des amateurs de ressortir leurs instruments mais toujours et chaque fois avec l’autre et pour l’autre. Elle a permis de nous rassembler, elle nous a offert des moments d’émotion, je dirais même qu’elle nous a permis de vivre, de nous offrir en sourires, de nous consoler aussi et surtout d’offrir de très beaux moments d’humanité !

Cette humanité et ces dons partagés, j’espère qu’ils ne seront pas oubliés. Que ces applaudissements du soir ne soient pas ceux de l’histoire mais bien ceux qui construisent notre société d’aujourd’hui ! Aujourd’hui, nous savons qu’il nous faudra communiquer dans ce tourbillon d’informations incessant, qu’il ne sera pas aisé d’accompagner une société blessée, anxieuse et interrogative mais nous croyons en la place fondamentale de la culture, de la musique et des moments de communion collective que sont les concerts et les spectacles.

Alors oui, Marseille Concerts a construit ce programme en plein confinement mais toujours en étroite collaboration avec les artistes et ses partenaires. Il est pour vous, il se vit et il se partage ! Vous le verrez, tous les artistes de cette saison à venir sont aussi généreux qu’excellents et ces concerts promettent d’être tous magiques. Vous le remarquerez, beaucoup de grands noms ont répondu à notre appel et pour certains ce sera leur première à Marseille. Vous y trouverez bien évidemment notre marque de fabrique : l’éclectisme, la place aux jeunes talents et à ceux de notre région, les indispensables hommages et anniversaires… Autant d’évènements que nous avons hâte de vivre à vos côtés.

Cette saison vous offrira près de 40 concerts !

Nous avons bien évidemment reporté la grande majorité de nos concerts ajournés par le confinement dès que nous en avons eu la possibilité. Nous avons eu, aussi, envie d’aller plus loin dans nos propositions et de répondre à celles dont vous nous avez fait part tout au long de l’année.

Nous ouvrirons donc en beauté le 10 septembre avec une rencontre entre deux très grands artistes : la mezzo-soprano Marie-Ange Todorovitch et l’organiste Grégoire Rolland qui nous offriront un récital entre jazz, classique et musique populaire.
La mise-à-feu du Théâtre de la Criée nous est une nouvelle fois confiée par Macha Makeïeff : elle aura lieu le 19 septembre avec l’incontournable violoncelliste Mischa Maisky et sa fille pianiste, Lily.

Nos concerts dans les musées auxquels nous tenons tant seront inaugurés par les berceuses comoriennes que les chanteuses du Groupe Boras se transmettent de génération en génération. Elles auront pour écrin la cour de la Vieille Charité : venez les entendre le 20 septembre lors d’une des deux Journées Européennes du Patrimoine.

Et pour faire s’envoler définitivement notre saison, Karol Beffa, le Trio Karénine et Cathy Heiting Quartet seront à l’affiche les 26 et 27 septembre dans le cadre de notre Festival Les Réjouissances que nous organisons dans la cour de la magnifique Bastide de la Magalone et sans oublier les belles rencontres culinaires qui vous y attendent !

Près de 40 concerts donc, 10 de plus que la saison dernière : avec le soliste Alexandre Kantorow, le duo Emile Parisien et Vincent Peirani, le trio Erik Orsenna, Henri Demarquette et Michel Dalberto qui nous conteront l’histoire de la 9ème symphonie de Beethoven, l’ensemble Philharmonia qui nous proposera la trop rare messe en Ut du même Beethoven, le 17 décembre pour célébrer les 250 ans de sa naissance. Mais aussi Alexei Volodin, Michael Barenboïm, Avishai Cohen et de magnifiques organistes et ensembles qui exalteront les grands Requiem à la Basilique du Sacré-Cœur.

Nos partenariats constants et confiants avec les lieux de nos concerts sont celui de cette Criée, merveilleuse, animée avec un grand talent par Macha Makeïeff ; celui des musées, dirigés par des conservateurs investis et engagés ; celui de la Bastide de la Magalone où nous aimons nous évader et enfin celui des églises et notamment de la Basilique du Sacré-Cœur car ses orgues y sonnent merveilleusement ! J’aimerais saluer ici deux partenaires essentiels avec lesquels nous aimons travailler et qui s’ancrent chaque jour davantage dans nos propositions : le Conservatoire de Musique de Marseille et la Cité de la Musique.

 Il ne nous reste donc plus qu’à prendre rendez-vous. Pour cela, nos bureaux vous attendent sur la Canebière, notre site internet a été réinventé pour gagner en lisibilité. Et soyez assurés que partout où nous vous accueillerons, nous le ferons dans les meilleures conditions : celles du partage et de la responsabilité afin que la musique en soit à jamais la grande gagnante !