HERRERA-LOPEZ-KESSEL Antoin

Né à Cuba, le baryton-basse Antoin Herrera-López-Kessel étudie la danse et se forme au chant à l’Institut supérieur des arts de La Havane puis au Conservatoire à rayonnement régional de Franche-Comté. Il est diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon.

En 2016, il commence son activité artistique en Europe en participant à la création de l’opéra Giordano Bruno de Francesco Filidei avec l’Ensemble intercontemporain sous la direction de Peter Rundel et Léo Warynski. Il intègre ensuite la résidence de chant de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence. Dans le cadre du réseau européen d’académies d’opéra enoa, il est invité à la Fondation Gulbenkian à Lisbonne pour chanter le rôle-titre de Gianni Schicchi et bénéficie de l’enseignement du baryton Claudio Desderi. Il participe également au programme de jeunes artistes Britten à Aldeburgh, où il prépare les rôles de Figaro et de Nick Botton (Le Songe d’une nuit d’été). En 2019, il intègre l’ensemble des solistes de l’Opéra de Bâle. Cela lui permet d’endosser le rôle-titre des Noces de Figaro, d’incarner Basilio (Le Barbier de Séville), Bégearss (La Mère coupable de Milhaud) et Hobson (Peter Grimes). Membre du programme de mentorat de Barbara Hannigan, Equilibrium, il incarne Father Trulove dans The Rake’s Progress et se produit dans le Requiem de Mozart.

En 2021, il est invité au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence pour Beatitudines de Goffredo Petrassi. Il se produit avec l’Orchestre symphonique de la radio suédoise dans Pulcinella de Stravinski et avec l’Orchestre symphonique de Bâle pour Les Espaces du sommeil de Witold Lutosławski. Il fait ses débuts à l’ OnR.