FOURNEL Jonathan

« Fournel articule, colore, varie les couleurs et les attaques, chante d’une voix agile, souple comme une liane, avec un timbre lumineux et blessé tout à la fois (…) Fournel est un tigre ; il en a la puissance, la majesté, la souplesse, la rapidité, la férocité et l’élégance. » Bachtrack, août 2021

Jonathan Fournel est révélé sur la scène internationale en remportant le très prestigieux Grand Prix International Reine Elisabeth-Prix de la Reine Mathilde au printemps 2021 à 27 ans. Lui sont décernés également le Prix du Public Musiq’3 et le Prix Canvas-Klara. « Naturel, musicalité et poésie caractérisent le jeu de Jonathan Fournel que ce soit dans le Concerto n18 KV 456 de Mozart d’une limpidité et d’un lyrisme souverains (…) ou les Variations et fugue sur un thème de Haendel de Brahms, conduites avec ferveur et un sens dramaturgique indéniable » Ce sont les mots de Marie-Aude Roux dans les colonnes du Monde. Quelques années plus tôt, le natif de Sarrebourg avait déjà remporté plusieurs concours internationaux, dont, à 2O ans, les 1er Prix du Concours International de Glasgow et 1er Prix du Concours Viotti de Vercelli.

Ce qui frappe dans le jeu de Jonathan Fournel, au-delà de son aisance technique époustouflante et de sa large palette de couleurs, est cet équilibre entre un raffinement exquis et un instinct de fauve, entre un lyrisme très naturel et cette limpidité qui traduit une grande maturité dans son approche des œuvres.

Se produisant sur scène depuis l’âge de 10 ans, Jonathan est l’invité de célèbres festivals et salles à travers le monde parmi lesquels le Concertgebouw d’Amsterdam, la Gewandhaus de Leipzig, la Philharmonie de Paris, le Théâtre des Champs-Elysées, le Festival International de la Roque d’Anthéron, le Rheingau Musik Festival, le Verbier Festival, les Sommets Musicaux de Gstaad, le Klavier Festival Ruhr, Lille Piano Festival, le Festival International de Colmar, la Philharmonie de Luxembourg, Bozar à Bruxelles, l’Arsenal de Metz, Piano à Lyon, la Folle Journée de Nantes, le Royal Glasgow Concert Hall,  la Sala Verdi de Milan, Usher Hall à Edimbourg, le Tongyeong Concert Hall en Corée du Sud, la Philharmonie de Varsovie, la Fondation Louis Vuitton à Paris.

Jonathan Fournel joue sous la direction de chefs comme Stéphane Denève, Jonathon Heyward, Thomas Dausgaard, Peter Oundjian, Hugh Wolff,  Fayçal Karoui, Lawrence Foster, Fan Tao, Eric Lederhandler, Jacques Mercier, Gabor Kali, Lio Kuokman, Frank Braley, aux côtés d’orchestres comme l’Orchestre Philharmonique de Luxembourg, l’Orchestre de Chambre de Paris, la Deutsche Radio Philharmonie, le Mozarteum Orchester de Salzburg, l’Orchestre National d’Ile de France, l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, le Royal Scottish National Orchestra, le Brussels Philharmonic, l’Orchestre National de la Radio Polonaise, le Belgian National Orchestra, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre de la Radio Télévision Croate.

Jonathan commence le piano à 7 ans. Après un cursus aux Conservatoires de Sarreguemines puis Strasbourg, il est admis à 12 ans à la Musikhochschule de Saarbrücken où il étudie sous la direction des professeurs Robert Leonardy et Jean Micault ; il suit dans le même temps des cours avec Gisèle Magnan, qui continue encore aujourd’hui d’accompagner son travail. Il intègre à 16 ans le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il reçoit successivement l’enseignement des pianistes Bruno Rigutto, Brigitte Engerer, Claire Désert et Michel Dalberto et en ressort brillamment 5 ans plus tard avec un Master de piano avec mention très bien puis, en 2016, un Diplôme d’Artiste Interprète ainsi qu’un Master d’accompagnement avec mention très bien. Depuis septembre 2016, il se perfectionne auprès de Louis Lortie et Avo Kouyoumdjian à la Chapelle Musicale Reine Élisabeth de Belgique.

Déjà reconnu pour son goût et son talent particulier pour la musique de  Mozart, Brahms ou Chopin, Jonathan a bien sûr un large répertoire qui ne va cesser de grandir et s’intéresse notamment à la musique contemporaine. Il a par exemple crée en première mondiale la Sonate pour piano n°3 du compositeur Nicolas Bacri, en ouverture d’un concert de Brigitte Engerer et  Augustin Dumay au festival Pianoscope de Beauvais. Il créé aussi le Trio pour piano, violon et violoncelle, la Sonate pour percussions et piano, ainsi que la Sonate pour harpe et piano du jeune compositeur Pierre-Alain Braye-Weppe au festival piano Campus à Paris. Il a aussi intégré à ses concerts des oeuvres de Rory Boyle, Guillaume Connesson ou Thomas Adès.

En septembre 2017, il enregistre en première mondiale, une œuvre inédite de Claude Debussy pour piano à 4 mains et chœur de femmes avec le pianiste Philippe Cassard pour le label Warner.

La musique de chambre fait également partie intégrante de son parcours d’artiste et il se produit avec différents musiciens et ensembles tels qu’Anne Bella, Gautier Capuçon, Rémi Delangle, Augustin Dumay, Hildegarde Fesneau, Mohammed Hiber, Victor Julien-Laferrière, Christine Lee, Chi Li, David Petrlik, Vassilena Serafimova, le quatuor Akilone, les Quatuor Hermès ou Modigliani.

Jonathan Fournel a été nommé révélation classique de l’ADAMI en 2017 et est soutenu à ce jour par la Fondation Colas, la Fondation Goéland ainsi que par la Fondation « les Allumeurs d’Étoiles ».

Jonathan signe à l’été 2021 sur le label Alpha Classics et un premier album Brahms sortira en octobre 2021.