BERNOLD Philippe

C’est à Colmar, sa ville natale, que Philippe étudie la flûte, la direction d’orchestre (sous la conduite de R. Matter, disciple de Münch), l’harmonie et le contrepoint avant d ‘entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ou il obtient 2 ans plus tard un brillant Premier Prix et est nommé l’année suivante, à l’âge de 23 ans, Première Flûte solo de l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon. En 1987, il obtient le Premier Grand Prix du Concours International Jean-Pierre Rampal et démarre une carrière de soliste importante.

Il revient à la direction d’orchestre en 1994 lorsqu’il fonde, encouragé par son mentor John Eliot Gardiner “Les Virtuoses de l’Opéra de Lyon”. Le succès de cet ensemble de haut niveau est immédiat. Depuis, il est invité à diriger des ensembles comme le Sinfonia Varsovia pour les « Folles journées » de Lisbonne, Bilbao, Nantes et Varsovie, l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre de l’Opéra de Marseille et de Toulon, l’Orchestre Philharmonique de Séoul à de nombreuses reprises, l’Orchestre Philharmonique de Baden-Baden, Kanazawa Ensemble au Japon, l’Orchestre de chambre de Genève, le Philharmonia de Prague, Janacek Philharmonie, Wiener Kammerorchester

la Cappella Istropolitana, dont il est le premier chef invité depuis 2003. A Caracas (Venezuela) il dirige le célèbre orchestre Simon Bolivar de Gustavo Dudamel. A la tête de l’Orchestre de Chambre de Paris il réalise plusieurs enregistrements dont celui du célèbre concerto pour flûte et harpe de Mozart (ou il est flûtiste et chef) avec le harpiste E. Ceysson.

Son premier disque lui vaudra en 1989 le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. Depuis, Philippe Bernold a réalisé plus d’une vingtaine d’enregistrements pour Harmonia Mundi, EMI…

Philippe Bernold est professeur au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.